PHOTOGRAPHES ET ÉDITEURS

_

Les Prix HIP

Afin de refléter le marché du livre de photographie francophone dans toute sa diversité, onze Prix ont été retenus pour l’édition 2019. Le choix de la francophonie se justifie par la volonté de valoriser la qualité et la grande diversité des ouvrages édités en français, une langue partagée par plus de 300 millions de personnes dans le monde.

« Pour un auteur photographe, le livre est l’aboutissement d’un travail de longue haleine ; c’est une oeuvre à part entière, un objet que le lecteur prend plaisir à découvrir puis conserve précieusement dans sa bibliothèque afin de s’y replonger régulièrement. Chaque année, rien qu’en France, ce sont plusieurs centaines de livres de photographie qui paraissent, édités ou autoédités, couvrant tous les domaines de la photographie.

La vocation des Prix HiP est précisément de participer activement au rayonnement de la création et de la pluralité des sujets traités dans le domaine du livre de photographie francophone. »

Gérald Vidamment, Président de HiP Histoires Photographiques et rédacteur en chef du magazine Compétence Photo

Lieu: Médiathèque de Chamonix

 

Gilles appartient à cette famille de la photographie intuitive et sensible,
il ne dit pas le monde tel qu’il est, mais tel qu’il le ressent. Aussi dans les images de Cuba qu’il livre, il n’y a ni intention de témoignage, ni intention documentaire. Rien n’est descriptif. Aucun indice, aucune étude géographique ou sociale. Là n’est pas son dessein.
Avec Trova, Gilles Roudière signe une balade photographique à travers Cuba à la façon des trovadores hispanoaméricains se rendant de ville en ville pour interpréter leurs chansons. Il se laisse porter par son voyage et livre des images en noir et blanc puis- santes, au grain explosé. Sans jamais s’arrêter à la surface des choses, affranchies des poncifs et de toute tentation exotique, ses photographies jouent entre fiction et réalité et composent un récit qui semble sorti tout droit d’un film. Des photographies souvent à la frontière du surréalisme, portées par un regard fasciné et fascinant.

www.gillesroudiere.com

Trova
Éditions Lamaindonne

Sur les rivages du Great Salt Lake se dessinent des sillons saturés en minéraux, des nervures gorgées d’artémies et des piscines inondées de terres craquelées et acid- ulées... Dans ce projet réalisé entre 2015 et 2017, Jérémie Lenoir a choisi de parcourir la frontière entre l’eau et la terre tout autour du lac salé de l’Utah, là où s’installent les exploitations humaines de sodium, magnésium, potassium et pétrole. Rien n’est ici retouché ou modifié, les formes sont composées par les machines et les écoulements, alors que les couleurs sont l’oeuvre d’algues, de micro-organismes ou d’additifs accélérateurs d’évaporation. En conjuguant point de vue aérien et abstraction, l’artiste questionne la capacité de nos territoires contemporains à faire sens et à s’inscrire à un principe d’identité.

www.jeremielenoir.com

Dust

Éditions Light Motiv

Marseille fascine autant qu’elle dérange. Yohanne Lamoulère, depuis 2009, en traque les soubresauts, campe ses désastres et brise ses représentations pour les réinventer en compagnie de ceux qui l’habitent. La photographe y enracine ses obsessions : la jeunesse, les quartiers périphériques – qui sont pour elle le coeur vibrant de la ville –, l’image de soi et le lien identitaire qu’on entretient avec son territoire. Tout est ici montré de la réalité de quartiers relégués, avec la précision teintée de poésie de ceux qui savent ce qu’ils photographient. Mais au final c’est bien une énergie singulière qui se dégage de ces « faux bourgs » et témoigne de leur appartenance universelle à des mondes intranquilles, ceux d’où surgissent pourtant des possibles, de l’amour et du rêve.

www.yohannelamouere.fr

Faux-bourgs

Éditions Le Bec en l'air

« C’est un livre merveilleux de douceur et de pudeur. Sa discrétion est une éthique, comme un chuchotement à la porte de sa chambre lorsque l’enfant dort. Motherhood est donc un giron, contenant le corps d’un enfant, des végétaux, des étendues liquides, et des bouquets de pages blanches. On y entre en faisant silence, sur la pointe des pieds, les yeux grand ouverts. Voici un espace de délicatesse que baigne, pourquoi ne pas risquer l’expression, un flux d’amour envers ce qui est, fragile, précaire et pourtant immortel. L’instant photographique est moins une saisie qu’une empreinte sur l’envol de la feuille du vivant qui passe, à la fois fugace et définitif. Motherhood invite à l’attention, c’est sans nul doute un livre bouddhiste connaissant la valeur du satori. De la poudre de perlimpinpin des nuages naissent des paysages, des forêts de feuillus, des énigmes vertes et noires.

www.lauremaugeais.com

Motherhood

Auto-édition

Avec 4 lauréats

Les éditeurs

 
 
 
 

Petite structure éditoriale situé dans les Cévennes, elle a pour objectif et envie de faire exister des livres, zines et autres productions éditoriales qui auraient beaucoup de mal à se faire publier dans d’autres maisons d’édition plus classiques.

Pour le moment deux ouvrages existent dans leur catalogue, Every sperm is sacred de Thomas Krauss et H de Gregory Dargent.


Every sperm is sacred : mélange d’écrits et d’images où naissent des petites fictions autour de l’enfance avec un humour parfois noir mais toujours rempli d’amour.

H: c’est un projet qui prend naissance aux confins du monde, dans les sables sahariens, du côté de Tamanrasset et Reggane. Là où il y a une cinquantaine d’années l’armée française a réalisé dix-sept essais nucléaires laissant les populations vivant en ces lieux (principalement des tribus nomades) à la merci des particules atomiques. Il emprunte un chemin entre le documentaire, l’intime et la poésie et essaie de traduire photographiquement la fission atomique et l’irradiation, recherchant dans ces lieux, à travers ces habitants et dans la matière de l’argentique, ce qui est resté des expérimentations atomiques.

www.saturneditions.fr

" En plus d'être un animal à la crinière soyeuse, Le Mulet est aussi une petite maison d'édition de livres et fanzines de photographie. "

Créées fin 2018 par Mathieu Van Assche et Simon Vansteenwinckel (tous deux photographes), les éditions Le Mulet possèdent un catalogue d'une grosse dizaine de titres, principalement des ouvrages de photographes belges (Vincen Beeckman, Jean-Marc Chapa, Marie Sordat, Christopher de Béthune, etc).

L'idée est de présenter des ouvrages qui soient qualitatifs mais également accessibles aux plus petites bourses.
Le Mulet, tu le croises, tu l'adoptes.

www.lemulet.com

Halogénure est une revue photographique principalement dédiée aux pratiques analogiques et aux procédés pré-industriels qui explore la vitalité d’une zone périphérique et très active de la photographie contemporaine. Halogénure est constituée de trois cahiers thématiques par numéros.

L’équipe Halogénure s’est donnée pour programme de proposer à la visibilité du public – qu’il soit spécialisé ou non – un ensemble de photographes et de travaux issus de ces univers marginaux mais extrêmement actifs que sont les procédés photographiques dits « alternatifs », vaste ensemble qui englobe des courants esthétiques et techniques aussi divers que variés et expérimentaux.

L’équipe organise ou participe à plusieurs expositions et rencontres éditoriales par an afin de créer et d’entretenir un lien entre praticiens et regardeurs qui correspond à notre vision de la photographie contemporaine comme une pratique qui soit ancrée dans la vie, productrice d’objets matériels et de sens, et surtout génératrice de rencontres et d’échanges.

Benoit Capponi, membre fondateur était l’artiste en résidence SHOOT#03 avec Clémence Moreau.

www.halogenure.com

 
 
 

Les expos

Lieu : Ehpad de Chamonix

 

 

 

Des secousses du vivant des morts des survivants du sauvage des sauvageons de la nature de l’Esprit des lieux de la poésie du rêve de la clairvoyance du mensonge du vrai de la dépendance de la liberté de l’impermanence des choses de la patience. Beaucoup. Des rives de la Mer de glace: un voyage dans l’invisible, au détour du réel entre refuges et flore.

www.lauremaugeais.com

Lieux : centre ville de Chamonix

1010 est un projet photographique collectif, une performance partagée entre 10 photographes qui se sont lancé le défi de fournir chacun 10 images d’un lieu-dit. Trois opus pour trois lieux emblématiques de la Belgique. Garde de midi à Bruxelles, la côte Nord autour d’Oostende et enfin la forêt ardennaise. A chaque lieu c’est donc 100 photographies qui tentent d’offrir une image de ce lieu, une vue subjective, 10 regards libres qui n’en forment plus qu’un.

Midi : Vincen Beeckman, Christopher de Béthune, Manu Jougla, Maxime Lemmens, Sarah Lowie, Thomas Marchal, Pim Notebaert, Marie Sordat, Mathieu Van Assche, & Simon Vansteenwinckel

Noordzee: Vincent Beeckman, Christopher de Béthune, Katlijn Blanchaert, Manu Jougla, Maxime Lemmens, Renée Lorie, Thomas Marchal, Marie Sordat, Mathieu Van Assche, & Simon Vansteenwinckel

Ardennes: Christopher de Béthune, Katlijn Blanchaert, Pauline Caplet, Manu Jougla, Maxime Lemmens, Renée Lorie, Sarah Lowie, Thomas Marchal, Marie Sordat, Mathieu Van Assche, & Simon Vansteenwinckel

 
 
Logo_Shoot_Blanc.png

© 2020 by SHOOT with Love.

 

Avec le soutien de l’Agence régionale de santé Auvergne- Rhône-Alpes, du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le cadre du programme régional Culture et Santé, animé par interSTICES.

Conception graphique : Sanna Ferin

  • Black Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now